« Certaines espèces, tel que Pilobolus kleinii, peuvent projeter leurs spores à des vitesses allant de 2 à 25 mètres par seconde, et des accélérations correspondantes de 20,000 à 180,000 g. Les spores sont propulsées sur des distances allant jusqu'à 2,5 mètres »1)

     

Récolte de spores

Les photos ci-dessous présentent une technique simple pour prélever une empreinte de spores. Sur les photos, des boîtes de Petri sont utilisées pour couvrir les empreintes, mais un simple verre suffit. Les photos ont été prises en conditions non stériles, mais vous devez travailler le plus stérilement possible.

Information supplémentaire pour obtenir des empreintes de qualité:2)

  • Lorsque l'aluminium quitte le four (photo 8), vous devez commencer à travailler stérilement.
  • Travaillez aussi rapidement et proprement que possible.
  • Porter des gants évite de laisser des dépôts (empreintes) sur le papier.
  • Évitez les courants d'air.
  • Assurez-vous d'être propre (cheveux, visage, bras, bouche, vêtements…) et de le demeurer pendant le processus.
  • Assurez-vous que votre équipement soit stérile et qu'il le demeure.
  • Pratiquez tous les mouvements avant la première fois.
  • (facultatif) Utilisez des gants en latex stériles et un masque (certaines personnes utilisent un tuba pour rediriger leur souffle).
  • Lors du séchage (photo 16) utilisez un couvercle neuf, stérile et sec. Cela l'aidera à sécher.
  • Après le nettoyage de la zone de travail, la surface demeure un peu humide. À ce moment, vous pouvez aisément y coller l'aluminium (photo 14 et 16).
  • Les ziplocks neufs sont stériles à l'intérieur.
  • Certains articles en verre éclatent dans un four préchauffé. Des changements de température lents sont le moyen le plus sûr de travailler.

Quand vous aurez terminé, pensez à donner ou échangera) quelques empreintes!